Festival Assalamalekum et « Nouakchott, Ville créative »

vendredi 17 février 2017
popularité : 0%

L’année 2017 s’ouvre sous de bons auspices en Mauritanie, sous le signe du renouveau culturel. En effet les « Dix ans » du Festival Assalamalekum International, prévu le 5 juillet prochain, s’ouvrent avec les festivités qui vont accompagner la renaissance culturelle de la ville de Nouakchott, sélectionnée avec cinq autres capitales africaines comme « Ville créative » par le réseau culturel africain Arterial Network dans un projet bisannuel 2017-2019.
Il s’agira de récréer un circuit historique de Nouakchott en revisitant des lieux de mémoire tombés aujourd’hui dans l’oubli. Sont visés, le Premier bureau du Premier président de la Mauritanie, Me Mokhtar Ould Daddah, de reconstituer la tente sous laquelle a été signée l’acte d’indépendance du pays, de revisiter le Fort de Nouakchott, la Première Station de Radio Mauritanie dans laquelle fut diffusée la première émission sur le sol national après son transfert de Saint-Louis et son fameux « Houna Nouakchott ». Il s’agira de revisiter le premier aérodrome de Nouakchott, d’organiser une soirée spéciale « COUSCOUS » où seront mis à l’épreuve cette spécialité culturelle commune à toutes les ethnies mauritaniennes. Les Nouakchottois auront ainsi l’occasion d’aller du « Couscous Ngemou » propre à la communauté maure, au « Couscous Hako » de la communauté Halpulaar, au « Couscous…. » de la communauté Soninké et au « Couscous Bassi Salté » de la communauté Wolof. Nuit de communion entre les communautés, de cohésion sociale et d’unité nationale.
Les festivaliers comptent aussi faire parler la « RUE » de Nouakchott, grâce à la musique et aux Arts visuels, mais aussi à la Photographie et le cinéma, avec des images de la Capitale des années 60 en format grandeur nature, sans compter l’imagination des artistes qui auront tout le loisir de laisser leurs graffitis sur les murs les plus symboliques de Nouakchott.
In finish, la Capitale sera dotée d’une « Maison de Culture Urbaine Africaine », un centre culturel qui disposera d’une salle multifonction, de galeries d’exposition des œuvres d’art, de box de répétition, d’une médiathèque, d’une Cafétéria et de chambres de résidences pour auteurs et artistes.
C.A





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ghazwani, le meilleur choix après le meilleur des (...)

--------------------------

Mauritanie : un général en remplace un autre

--------------------------

Mohamed Abdel Aziz renonce à un 3ème mandat et ouvre un (...)

--------------------------


   Economie  

Les experts mauritaniens à l’école des changements (...)

--------------------------

Les femmes et les filles au cœur d’une rencontre des pays (...)

--------------------------

Mines : une transaction scellée autour de 1.180 tonnes (...)

--------------------------


   Social  

Le BIT forme des jeunes à Bassiknou et au camp des (...)

--------------------------

AMEM, le projet maghrébin de la migration du travail (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Sénégal Présidentielle 2019 : Un Rapport tire la sonnette (...)

--------------------------

Exportations : premier convoi par voie routière vers le (...)

--------------------------


   Médias  

Esclavage en Mauritanie : la BBC piégée

--------------------------

Le président de la République sera présent à la marche (...)

--------------------------


   Sport  

Retour avec Dr.Bâ Mohamedou sur le détournement de 75.000 (...)

--------------------------

Cérémonie des Awards, une marque d’image du président de (...)

--------------------------