ARPRIM-SIFAA-PESCC : Lancement Festival national de la diversité culturelle

jeudi 21 avril 2016
popularité : 0%

Dans le cadre du Programme de l’Union Européenne pour la Société Civile et la Culture (PESCC), l’ASSOCIATION POUR LA RENAISSANCE DU PULAAR en MAURITANIE (ARPRIM) et SIFAA HANKI PINAL HANNDE (SIFAA) ont bénéficié d’une subvention pour réaliser le projet intitulé FESTIVAL NATIONAL DE LA DIVERSITE CULTURELLE.
A cet effet, une conférence de presse animée par Dia Amadou Oumar, Coordinateur du projet en présence de Habsatou Ball représentante du Programme de l’Union Européenne pour la société civile et la culture (PESCC) et plusieurs journalistes de la presse nationale a été organisée au siège de l’ARPRIM le mardi 20 avril 2016.
Au cours de cette cérémonie, le coordinateur s’est félicité de cet appui du Programme de l’Union Européenne pour la société civile et la culture en faveur des acteurs culturels et a décliné les objectifs et le programme dudit festival, avant de présenter les 2 associations.
Parlant des objectifs, il a dit que l’objectif général de ce festival est de « Contribuer à la sauvegarde, à la promotion, à la valorisation et à l’interculturalité du patrimoine culturel national » et son objectif spécifique est « d’organiser un festival national de la diversité culturelle ». Ces objectifs devraient se traduire concrètement par la mise en œuvre des activités : défilé (modes, parures), l’exposition de mets et boissons traditionnels et l’exposition des objets d’art des artisans. Activités qui consistent à présenter, faire connaitre et valoriser le patrimoine culturel et historique des communautés nationales, à valoriser et faire connaitre de nouveaux talents : artistes, chanteurs, danseurs, poètes, paroliers.
Des soirées artistiques et culturelles, des concours de poésie dans toutes les langues nationales, des concours de chants rapp dans toutes les langues nationales seront aussi organisés.
Au cours de l’étape de Kaédi, le site de Toumbéré Djingué sera visité et une conférence animée sur le site même. Ce sera l’occasion de visiter l’histoire locale et nationale, voire sous-régionale à travers ces 3 éléments qu’abrite le site : le baobab de Samba Guéladio Djégui ; la tombe de Souleymane Ball, l’initiateur de la « révolution des marabouts » qui institua l’almamyat du Fuuta Tooro en 1776 ; la tombe de Malick Gallou Bâ un des rescapés de la bataillle de Gawdal Koolɗi qui se termina entre le 5 et le 6 avril 1890 par la décapitation du marabout résistant à la colonisation, Samba Diadana Ndiath. Un livret de 10 pages sur la portée historique et touristique du site de Toumbéré Djingué, traduit dans toutes les langues nationales, sera mis à la disposition des populations invitées.
Cinq festivals de 2 jours chacun seront organisé dans cinq villes du pays : Dakhlet Nouadhibu les 23 et 24 avril 2016, Kaédi les 29 et 30 avril 2016 (le 3e jour consacré à la visite du site historique de Jeriyel Tummbere le 1er mai), Boghé les 21 et 22 mai 2016, Rosso les 28 et 29 mai 2016 et Nouakchott les 3 et 4 juin 2016.
L’ARPRIM, également appelée en langue nationale pulaar Fedde Ɓamtaare Pulaar e Muritani (F.Ɓ.P.M.) est une association culturelle nationale créée en 1974 et reconnue par les pouvoirs publics en 1976 conformément à la loi N° 64.098 du 9 juin 1973 et 73.157 du 2 juillet 1973 et suivant le Récépissé n° 00542/MINT/SAD/04 juin 1976 ; son siège social est situé à Nouakchott, au Lot n° 160 A SOCOGIM-PS ; elle dispose de plusieurs sections ou antennes à Nouakchott, Nouadhibou, Zouérat, Rosso, Boghé, Bababé, Kaédi, Likseyba 1, Djéol, Fra Litama, Sélibaby, Kiffa. L’ARPRIM œuvre en faveur de la promotion et de la protection des droits humains en Mauritanie, et en particulier des droits culturels. Elle s’occupe de l’alphabétisation, de la sensibilisation des masses, des activités artistiques et culturelles, de projets de développement afférents à la lutte contre l’ignorance, la pauvreté, etc., pour la promotion et le développement des langues et cultures nationales en général et de la langue et de la culture pulaar en particulier.
L’Association Sifaa hanki Pinal Hannde ‘SIFAA) est une association culturelle créée en 1979 et reconnue par les pouvoirs publics en 2002 conformément à la loi N° 64.098 du 9 juin 1973 et 73.157 du 2 juillet 1973 et suivant le Récépissé n° 0396 du 09 Décembre 2002/ MIPT/DLP ; son siège social est situé à Nouakchott, dans l’enceinte de l’Institut National de Musique (Ex Nouvelle Maison des Jeunes). Sifaa Hanki Pinal Hannde est une organisation de sensibilisation par le Théâtre Scénique et filmé ainsi que par l’animation musicale. Sa mission est de participer à l’éveil des consciences face aux défis majeurs auxquels est confrontée l’humanité toute entière tels que le sous-développement, les maladies, la pauvreté, les violations des droits humains, etc.… mais aussi d’œuvrer pour un renforcement de la cohésion sociale entre les communautés.

Ngaidé Hamath





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

PELIMIR/ Boghé, des femmes rurales ambitieuses

--------------------------

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------